Agde - CONSEIL MUNICIPAL : Vote des taux d'imposition 2022 Analyse et Délibérations

Agde - CONSEIL MUNICIPAL  : Vote des taux d'imposition 2022 Analyse et Délibérations

Agde - CONSEIL MUNICIPAL : Vote des taux d'imposition 2022 Analyse et Délibérations

Par Communication de l'opposition Agde Juste Verte et Sûre suite au Conseil Municipal du 12/04, le 16 Avril 2022

Lors du dernier conseil municipal, ont été votées les délibérations suivantes :

1.    Vote des taux d’imposition 2022

2.    Déclassement du domaine public et cession de l'emprise destinée à la réalisation d'un hôtel à l'entrée du Cap d'Agde – PROMOJOK

3.    Déclassement et cession d'une emprise issue du domaine public destinée à la réalisation d'un Institut du bien être et du bien vieillir - société BJCM SUD SANTE


Les deux délibérations suivantes vous seront présentées dans deux articles distincts 

1.    Vote des taux d’imposition 2022

Nous revenons aujourdhui sur la premiére  avec l’intervention de Thierry NADAL expliquant les votes des conseillers de la liste « Agde, juste, verte et sûre » .

Vos affirmations dans cette délibération ne sont pas nouvelles, pour autant elles sont mensongères et trompeuses.

-       Mensongères car cela ne fait pas 14 ans, comme vous l’affirmez, que les taux d’imposition restent inchangés puisqu’ils ne le sont que depuis 2010 .

(la dernière augmentation est intervenue en 2009 pour le foncier bâti faisant passer le taux de 23,25% à 25,46%),

-       Trompeuses : quand vous dites « les taux d’imposition inchangées » alors que certains ont malgré tout augmenté (ordures ménagères : plus de 25% en 20 ans, dernière augmentation en 2010)

Les impôts locaux ont donc bel et bien augmenté depuis 14 ans, d’autant que vous oubliez de préciser que :

-       Depuis votre arrivée en 2001, l’augmentation globale de l’impôt foncier est de 92% (augmentation des taux conjuguée à la revalorisation des bases), alors que l’inflation cumulée sur la période n’est que de 29% !

-       Mieux, depuis la dernière augmentation en 2009, l’impôt à payer a bondi de 30% quand l’inflation n’en a cumulé que 13% !

La non augmentation de l’impôt foncier à Agde est une mascarade (pour reprendre un mot que vous aimez bien). Chaque Agathois a pu vérifier sur ses avis d’imposition successifs ces hausses qui touchent directement leur portefeuille et diminue leur pouvoir d’achat.

Nous avions déjà alerté lors d’un précédent conseil sur ces hausses insupportables pour les ménages et avions demandé une baisse du taux communal pour juste compenser ces hausses et cela pour deux raisons évidentes que vous ne pourrez pas nier :

-          La hausse prévisible des bases d’imposition que vous n’anticipez pas et qui va se poursuivre. Vous l’écrivez vous-même dans la délibération : « la Direction des Finances Publiques a transmis à la ville les bases fiscales », ce qui a pour effet immédiat, et nous le constatons ce soir, d’augmenter de 1 311 418€ les recettes fiscales

-          Une baisse maîtrisée des taux afin de juste compenser l’impact de la revalorisation des bases, n’aurait en rien altéré le budget de la ville. En effet, les nouveaux impôts qui rentreront dans les caisses grâce (ou plutôt à cause) des nouvelles constructions toujours plus nombreuses, plus grandes, plus hautes, auraient permis une baisse encore plus conséquente sans impacter le budget global de la ville.

Mais comme vous le dites et l’écrivez si bien dans la délibération, « la dynamique des produits fiscaux permet à la ville de garantir l’équilibre budgétaire ».

Alors de quel équilibre parle-t-on ?

Votre formule magique est simple : Augmenter sans limite le nombre de contribuables pour vous enorgueillir de ne pas augmenter les impôts.

Cela serait parfait dans le meilleur des mondes si ces augmentations de recettes générées par l’augmentation de la population étaient associées :

-       à une augmentation des services proposés par la ville

-       à une augmentation des infrastructures et à un entretien proportionnel des routes et des voiries, dans un état lamentable.

En 15 ans, le nombre de foyers fiscaux a augmenté de 45%.
En contrepartie, nous n’avons pas eu d’augmentation de la qualité de vie par un embellissement de nos espaces verts, par des parkings redevenus gratuits pour tous, par des transports gratuits comme vous vous y étiez engagé en 2019.

Rien de cela ne voit le jour, bien au contraire ! Cette augmentation de recettes est générée par une concentration urbanistique hors du commun.

Plus aucun quartier de notre commune n’est épargné par l’apparition de programmes immobiliers à forte densité de béton.

Les exemples sont nombreux au Cap d’Agde, au Grau d’Agde et en cœur de ville.

Certains programmes défigurent notre ville, d’autres entraineront des distorsions importantes de notre économie commerciale, déjà fragilisée par les crises sanitaires.

La main sur le cœur vous nous aviez promis il y a cinq ans de ne pas dépasser les 30 000 habitants. Nous avons dépassé ce chiffre fatidique cette année pour comptabiliser désormais plus de 32 000 habitants.

Cette politique de bétonisation à outrance est dangereuse pour notre cadre de vie mais également pour notre avenir. Ces populations nouvelles attendent des services que nos infrastructures ne pourront plus apporter.

De telles augmentations de population se préparent et s’anticipent :

-          par la création d’écoles,

-          par des services liés à l’aménagement du territoire,

-          par une offre de soins médicaux pour une population toujours plus âgée,

-          par une voirie rénovée et une mobilité repensée.

Ne pas l’avoir anticipé est une fuite en avant qui générera à l’avenir des dépenses considérables non compensées.

Le jour ou la martingale du toujours plus de béton pour plus de contribuables  cessera et que le remboursement de la dette (pour vos projets colossaux passés et futurs) devra se poursuivre, c’est nous-même et nos enfants qui paieront la note de cette politique du béton à outrance.

                                               ---------------------------------------

Une partie de l‘intervention de Thierry NADAL a été repris dans des articles du Midi Libre du 14 avril 2022.

 

Communication de l'opposition Agde Juste Verte et Sûre suite au Conseil Municipal du 12/04 (16-04-22)

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI