Agde - Trois hommes condamnés pour une tentative de trafic de cannabis dans un camping à Agde

Agde - Trois hommes condamnés pour une tentative de trafic de cannabis dans un camping à Agde

Agde - Trois hommes condamnés pour une tentative de trafic de cannabis dans un camping à Agde

Par Source parquet de Béziers, le 17 Août 2021

Trois hommes condamnés pour une tentative de trafic de cannabis dans un camping à Agde

A l’audience de comparutions immédiates du 17 août 2021, le tribunal correctionnel de Béziers a jugé trois hommes qui détenaient et tentaient de faire vendre du cannabis dans un camping d’Agde les 5 et 6 juillet 2021. Domiciliés dans le département du Nord, ils s'étaient installés dans un mobile home loué par des amis pour les vacances. Un jeune employé du camping âgé de 18 ans, qui, selon ses déclarations, recherchait du cannabis pour sa consommation personnelle, s'était vu conduire dans ce mobile home le 6 juillet où lui était remis un sac contenant 60 g d'herbe de cannabis par deux de ces trois individus qui lui imposaient de le vendre et de leur rapporter 450 € le soir même. Ce jeune homme affirmait alors en avoir informé son père qui décidait d'en alerter la police.

 

Dès le 7 juillet, les policiers du commissariat d’Agde effectuaient une perquisition du mobile home et découvraient 105 g de résine de cannabis et 640 euros, essentiellement en billets de 50 euros. Ils interpellaient et plaçaient en garde à vue les trois hommes présents.  Deux d'entre eux, âgés respectivement de 18 ans et 25 ans, finissaient par reconnaître leur participation à ce trafic visant à revendre du cannabis au sein du camping. Seul ce dernier avait déjà été récemment condamné à une amende pour des faits d'une autre nature, et l’autre n’avait jamais été condamné.

 

Tous les deux et deux autres témoins accusaient le troisième homme, âgé de 34 ans, d'être le fournisseur des stupéfiants apportés la veille depuis LILLE, ce que ce dernier a nié fermement devant les enquêteurs.

 

A l’issue des gardes à vue, les trois hommes étaient déférés au parquet et seul le plus âgé était placé en détention provisoire le 9 juillet dans l’attente du procès, les deux plus jeunes ayant été laissés libres par le juge des libertés et de la détention.

 

A l’audience, les trois prévenus ont de nouveau changé de version, y compris le plus âgé qui revendiquant finalement la propriété de la résine de cannabis mais uniquement pour son usage personnel, et les deux autres affirmant que le plus âgé n’était pas impliqué dans ce trafic.

 

Le tribunal n’a pas été convaincu par ces nouvelles versions et il a condamné les trois prévenus.

 

Le plus âgé avait 21 mentions sur son casier judiciaire et notamment pour des faits de violences, extorsion, séquestration, évasion avec violences, subornation de témoins. Il était sorti de détention en mars 2020. Le tribunal correctionnel de Béziers l'a condamné à 1 an d’emprisonnement avec maintien en détention. Le procureur de la République avait requis le double.

 

L’homme de 25 ans a été condamné à 8 mois d’emprisonnement avec sursis et celui de 18 ans à 6 mois d’emprisonnement avec sursis, conformément aux réquisitions.

 

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI